Nos aventures d’investissement dans les marchés émergents

Actions

La surperformance des marchés émergents asiatiques a été portée par l’optimisme en octobre

Selon notre équipe Emerging Markets Equity, en dépit de la pandémie de la COVID-19, les marchés émergents ont fait preuve d’un engouement constant pour les réformes structurelles, ce qui pourrait jeter les bases d’une reprise économique durable. Voici un résumé des actualités et événements déterminants pour les marchés émergents au cours du mois d’octobre et des opportunités repérées par l’équipe.

Cet article est aussi disponible en : Anglais, Allemand, Espagnol

Trois choses auxquelles nous réfléchissons aujourd’hui  

  1. Les actions de petites capitalisations des marchés émergents (ME) ont surperformé les grandes capitalisation ces six derniers mois. Le rattrapage de la forte sous-performance du premier trimestre a été un moteur essentiel de la forte reprise des petites caps des ME. Les investisseurs se sont désintéressés des petites caps des ME en raison de la concentration croissante de la performance sur une poignée de méga-capitalisations, la perturbation induite par la pandémie de la COVID-19 ayant focalisé l’intérêt sur les géants technologiques. Toutefois, le retour à la normale se faisant plus rapidement dans les ME clés, nous devrions assister à une plus large reprise de l’économie et du marché, comme l’atteste la récente surperformance des petites caps des ME. Nous estimons que le scénario structurel à long terme des petites caps des ME est toujours présent et reste convaincant et qu’il est soutenu par des moteurs économiques nationaux et la croissance de la consommation. Nous pensons donc qu’une exposition dédiée aux petites caps doit être envisagée en complément des grandes caps.
  2. Malgré la pandémie, les marchés émergents ont fait preuve d’un engouement constant pour les réformes structurelles, ce qui pourrait jeter les bases de reprises économiques durables. La Chine, par exemple, est restée fidèle à son objectif à plus long terme, qui consiste à faire de la consommation intérieure un moteur économique essentiel — et une source de lest potentiel en cas de choc de la demande extérieure. Les récentes mesures prises par le gouvernement pour stimuler la consommation locale de produits de luxe (assouplissement des règles d’achat hors taxe) ont déclenché une flambée des achats hors taxe en Chine. Les secteurs chinois des voyages intérieurs et des ventes de produits détaxés devraient selon nous connaître un boom au cours des prochaines années. En Inde, l’important déficit budgétaire a limité la capacité du gouvernement à dépenser pour soutenir son économie. Des privatisations et autres réformes économiques devraient apporter davantage de soutien en attirant les investissements. L’initiative « Make in India », qui vise à développer le secteur manufacturier, semble bien placée pour bénéficier de plusieurs tendances. Le Brésil a également continué à mettre en œuvre des réformes structurelles en dépit des perturbations économiques et du bruit politique. Les autorités ont récemment instauré de nouvelles règles pour les industries du gaz naturel et de l’assainissement, dans le but de débloquer d’importants investissements dans les années à venir.
  3. Le récent affaiblissement du dollar américain par rapport aux devises des ME peut être attribué à la difficulté persistante à contenir l’épidémie aux États-Unis, au niveau sans précédent de relance budgétaire, à la politique monétaire accommodante et au fait que le marché attende encore plus de relance budgétaire. Cet affaiblissement du billet vert fait suite à une longue période de vigueur par rapport à la plupart des devises. Nous avions anticipé une inversion de cette tendance antérieure à la vigueur du dollar, mais jugeons peu probable qu’il perde tous ses gains par rapport aux devises des ME à court ou moyen terme compte tenu de l’incertitude économique mondiale, des faibles prévisions d’inflation aux États-Unis et du rôle toujours important du dollar en tant que devise de réserve mondiale. Un dollar faible est généralement favorable aux actions des ME, et particulièrement celles d’Asie, de nombreuses sociétés étant orientées vers leur marché intérieur. Leurs bénéfices en dollar américain devraient donc s’améliorer. Un dollar faible donne également aux économies émergentes une plus grande latitude pour prendre des mesures budgétaires.

Perspectives

Nous avons assisté à une différenciation accrue au sein des marchés émergents dans un contexte de changements rapides provoqués par divers chocs économiques, sociaux et exogènes tels que la pandémie. Globalement, les actions des ME ont été résilientes, mais cela masque des divergences entre les pays et les secteurs. Sur le plan régional, l’Asie émergente a surperformé. Sur le plan sectoriel, cette surperformance est attribuable aux excellentes performances d’une poignée de sociétés Internet, technologiques, de consommation et autres sociétés de la « nouvelle économie » qui prospèrent dans le contexte de la pandémie de COVID-19. »

Les sociétés axées sur la technologie et la consommation qui ont affirmé leur domination grâce des avantages concurrentiels durables nous semblent intéressantes. Nous estimons que l’innovation et la technologie ont été les moteurs de la reprise des ME dans le contexte des conséquences de la pandémie. La distanciation sociale, en particulier, a porté la croissance du commerce en ligne, du télétravail, de l’apprentissage en ligne et de la diffusion de divertissement en continu. Nous restons également optimistes quant au potentiel de croissance à long terme de la consommation, qu’elle passe par une pénétration croissante des biens et services ou par une « prémiumisation » de la demande. Le résultat de l’élection présidentielle américaine et son impact potentiel sur les relations sino-américaines pourraient aviver la volatilité des marchés, mais nous restons concentrés sur des sociétés capables de performance à long terme. Nous voyons de la résilience dans les leaders technologiques qui font partie des chaines d’approvisionnement mondiales et sont en mesure d’encaisser l’évolution de la dynamique géopolitique ainsi que dans les sociétés qui tirent parti de solides moteurs domestiques et séculaires.

Tendances et évolutions clés des marchés émergents

Les Les actions des ME ont terminé un mois volatil à la hausse, tandis que celles des marchés développés ont baissé. La performance des ME a été protégée par une reprise de la dynamique économique de l’Asie émergente, tandis que l’on craint une nouvelle récession en Europe, où l’accroissement des cas de la COVID-19 a contraint plusieurs pays au reconfinement. L’accroissement de cas de coronavirus aux États-Unis, associé à une relance budgétaire supplémentaire et à l’élection présidentielle, a également rendu le marché prudent. En dollar américain, l’indice MSCI Emerging Markets s’est adjugé 2,1 % sur le mois, contre une baisse de 3,0 % pour l’indice MSCI World.1

Principaux mouvements sur les marchés émergents en octobre 2020

Les actions asiatiques ont défié la déroute des marchés mondiaux et dégagé des gains. Les actions chinoises ont progressé avec l’accélération de la résurgence économique du pays, dont la production industrielle et les ventes de détail ont dépassé les prévisions en septembre. Le marché de Taïwan a également progressé : les investisseurs ont bien accueilli les solides résultats des entreprises et le rebond économique du troisième trimestre porté par de solides exportations technologiques. Les actions indonésiennes ont bondi après que le gouvernement a levé les contraintes anti-épidémiques à Djakarta et voté une loi sur la création d’emploi visant à limiter la réglementation et à stimuler les investissements. À l’inverse, le marché thaïlandais a chuté dans un contexte de poursuite des protestations en faveur de la démocratie. En Malaisie, le bras de fer politique a pesé sur les actions.

En Amérique latine, le marché boursier du Brésil et sa devise, le réal, se sont affaiblis. Les craintes quant à la santé budgétaire du pays ont éclipsé l’excédent de la balance courant et le fort rebond de l’activité économique. Les actions péruviennes ont été en retrait dans un contexte d’incertitude, les députés ayant de nouveau tenté de destituer le président. À l’inverse, les actions mexicaines ont été en hausse et l’appréciation du peso a également été favorable. Le gouvernement a annoncé un programme d’infrastructures soutenu essentiellement par des investissements privés.

Les marchés d’Europe émergente se sont rétractés, suite à la nouvelle vague d’infections au coronavirus en Europe, qui a provoqué un durcissement des mesures de restriction de déplacement. Les perspectives hésitantes de la dynamique économique et de la demande énergétique ont fait baisser les cours pétroliers. Dans ce contexte, les actions russes ont chuté. Les actions et la devise turques ont perdu du terrain. La décision de la banque centrale de ne pas relever son taux directeur, dans un contexte d’inflation, a sapé le moral des investisseurs, de même que les tensions géopolitiques autour du pays. Dans la région Moyen Orient et Afrique, les actions sud-africaine ont progressé, grâce à la vigueur du rand.

MENTIONS LÉGALES IMPORTANTES  

Ce document est fourni uniquement dans l’intérêt général et ne saurait constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière.
Il ne constitue pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal.

Les entreprises et études de cas présentées ici sont utilisées uniquement à des fins d’illustration ; tout investissement peut ou non être détenu par tout portefeuille conseillé par Franklin Templeton. Les opinions ne sont destinées qu’à fournir un aperçu de la manière dont les titres sont analysés. Les informations fournies ne constituent ni une recommandation ni des conseils individuels en investissement pour tout titre, stratégie ou produit de placement spécifique. Elles n’indiquent pas les intentions de négociation de tout portefeuille géré par Franklin Templeton. Ce document ne constitue pas une analyse complète des données relatives à un secteur, un titre ou un investissement et ne doit pas être considéré comme une recommandation d’investissement. Ce document a pour but de fournir un aperçu du processus de sélection du portefeuille et de recherche. Les exposés de faits proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exhaustivité ou leur exactitude n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante. Ces opinions ne peuvent pas être considérées comme un conseil en investissement ni une offre pour tout titre spécifique. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les opinions exprimées dans ce document sont celles des gérants et les commentaires, analyses et opinions sont valables à la date de la publication et peuvent être modifiés sans préavis. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une analyse complète des événements survenant dans les divers pays, régions ou marchés.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur.

Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis en dehors des États-Unis par d’autres sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier ou votre interlocuteur Franklin Templeton pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Publié aux États-Unis par Franklin Templeton Distributors, Inc., One Franklin Parkway, San Mateo, Californie 94403-1906, (800) DIAL BEN/342-5236, franklintempleton.com – Franklin Templeton Distributors, Inc. est le principal distributeur des produits enregistrés aux États-Unis de Franklin Templeton Investments, qui ne sont pas assurés par la FDIC, peuvent perdre de la valeur, ne sont pas garantis par la banque et sont disponibles uniquement dans les juridictions dans lesquelles est permise une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de ces produits, en vertu des lois et règlements applicables.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Les prix des actions peuvent fluctuer, parfois de manière rapide et brusque, en raison de facteurs propres à des sociétés, industries ou secteurs spécifiques ou du marché dans son ensemble. Les investissements à l’étranger comportent des risques spécifiques, comme les variations des taux de change, l’instabilité économique et l’évolution de la situation politique. Les investissements sur les marchés émergents présentent des risques accrus liés aux mêmes facteurs. Une stratégie exposée en particulier à certains pays, régions, industries, secteurs ou types de placements peut être sujette à un risque d’événements défavorables plus élevé qu’une stratégie investissant de façon plus diversifiée. Les entreprises plus petites ou plus récentes peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques, leurs perspectives de croissance sont moins certaines que celles de sociétés de plus grande envergure et plus solidement établies et elles peuvent être volatiles.
______________________________________________
1. Source : MSCI. L’indice MSCI Emerging Markets reflète les moyennes et grandes capitalisations de 24 pays émergents. L’indice MSCI World reflète la performance des moyennes et grandes capitalisations de 23 pays développés. Les indices ne font l’objet d’aucune gestion et il n’est pas possible d’y investir directement. Ils ne tiennent pas compte des frais, dépenses ou droits d’entrée. Les performances passées ne constituent pas un indicateur ni une garantie des résultats futurs. MSCI n’offre aucune garantie et décline toute responsabilité quant aux données MSCI reproduites dans le présent document. Aucune redistribution ou utilisation n’est autorisée. Ce rapport n’est ni établi ni approuvé par MSCI. Mentions et conditions importantes du fournisseur de données disponibles sur franklintempletondatasources.com.

Leave a reply

Votre e-mail ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués