Nos aventures d’investissement dans les marchés émergents

L’amélioration de la confiance est le moteur du rebond des marchés émergents en avril
Actions

L’amélioration de la confiance est le moteur du rebond des marchés émergents en avril

La pandémie de coronavirus a frappé les économies du monde entier, les marchés émergents ne faisant pas exception. Notre équipe Emerging Markets Equity se penche sur les évolutions observées au cours du mois d'avril et évalue dans quelle mesure différents pays ont été touchés. L'équipe explique pourquoi elle pense que beaucoup de ces économies peuvent surmonter la crise — et peut-être même en sortir plus fortes à mesure que de nouvelles technologies sont adoptées.

Le « quoi qu’il en coûte » de l’Inde face au COVID-19
Actions

Le « quoi qu’il en coûte » de l’Inde face au COVID-19

: Le gouvernement indien a mis en œuvre une série de mesures pour contenir la propagation du coronavirus, avec pour objectif de trouver un équilibre entre sauver des vies et empêcher une catastrophe économique. Il a récemment intensifié son combat en prolongeant le confinement de ses 1,3 milliard de citoyens jusqu'au 3 mai. Sukumar Rajah de l'équipe Franklin Templeton Emerging Markets Equity évoque les répercussions.

Regain d’optimisme sur les marchés émergents en octobre
Perspectives

Regain d’optimisme sur les marchés émergents en octobre

Différents facteurs, notamment une baisse de taux de la Réserve fédérale américaine, ont stimulé la confiance des investisseurs dans les marchés émergents au cours du mois dernier. Franklin Templeton Emerging Markets Equity expose les actualités et événements qui ont déterminé les mouvements de marché en octobre, ainsi que les motifs de l'optimisme de l'équipe pour 2020.

Le point sur l’assouplissement de la politique monétaire des banques centrales en juillet
Perspectives

Le point sur l’assouplissement de la politique monétaire des banques centrales en juillet

« La récente trêve dans le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine a été marquée par sa brièveté : la position de plus en plus antagoniste entre les États-Unis et la Chine porte à croire que la guerre commerciale est susceptible de se poursuivre au-delà du cycle électoral présidentiel américain de 2020. Selon nous, les investisseurs devraient se préparer à une volatilité continue des marchés ». - Franklin Templeton Emerging Markets Equity

Banques centrales et marchés actions – le cas de la BoJ

Banques centrales et marchés actions – le cas de la BoJ

Compte tenu des taux d'intérêt faibles, voire négatifs, les investisseurs en quête de rendement se tournent vers les actions et les obligations des marchés émergents. La liquidité libérée par les banques centrales afflue sur l'ensemble des marchés mondiaux, et ceux des pays émergents en général continuent d'offrir des perspectives de croissance plus attrayantes que les pays développés.

La Banxico durcit le ton dans un Mexique gêné par l’influence des élections américaines

La Banxico durcit le ton dans un Mexique gêné par l’influence des élections américaines

N'en déplaise à Donald Trump, il sera très difficile, voire impossible de stopper les échanges commerciaux entre les États-Unis et Mexique, car les liens entre les deux pays sont très forts.

Les taux d’intérêt négatifs ne seront pas sans conséquences

Les taux d’intérêt négatifs ne seront pas sans conséquences

La baisse ininterrompue des taux d'intérêt orchestrée par plusieurs banques centrales pour relancer la croissance économique n'a tout simplement pas porté ses fruits.